L'AMANT LAMENTABLE

(Philippe kel Joncquel)

C'est lui l'amant lamentable

l'amant du vent, l'amant des fables

l'amant qui ment effrontément

l'amant du songe et du bla bla

la la la

la la la la

 

C'est lui l'amant lamentable

le prince d'un château de sable

le très grand charmeur de serpents

le barbare et l'Attila

la la la

la la la la

 

         Mais il est l'homme

         dont elle croque la pomme  

         tous les jours

         L'amant calmant     

         l'amant médicament 

         de l'amour.

 

C'est lui l'amant des âmes en peine

l'amant des revues parisiennes

pêcheur de sirènes des Balkans

de frou frou, de Tralala

la la la

la la la la

 

C'est lui l'amant qui vendrait son âme au diable

l'amant maudit, l'amant minable

l'amant démon, l'amant dément

l'amant du sang, Caligula   

la la la

la la la la

 

         Mais il est l'homme

         dont elle croque la pomme  

         tous les jours

         L'amant calmant     

         l'amant médicament 

         de l'amour.                      

         Il est tout comme    

         un monument de Rome      

         dans sa cour  

         Un monument        

         un chevalier servant

         de l'amour

 

Il fait fi des fidélités

il fait fi des fissures entrées

il fait fi de leurs fiançailles

il flambe comme un feu de paille

 

C'est lui l'amant lamentable

mais il a la beauté du diable

c'est l'amant dans le firmament

un faux diamant aux mille éclats la la la