ISABELLE

(Philippe kel Joncquel)

​​

Elle

n'est jamais de celles

flanquées de rimmel

poudrées d'irréel.

Elle

n'est jamais si belle

si Emmanuelle

sans luxe et dentelle.

 

Elle est ni Cacharel

ni Coco Chanel

Van Cleef and Arpels

n'en met qu'à Noël.

Elle est ni Vogue ni Elle

car elle a naturelle-

ment la beauté en elle

la beauté en elle

la beauté en elle.

 

Isabelle a

dans sa villa

Sœur Thérèsa

Nelson Mandela

Mais quand elle dort bien

non ne la réveillez pas

Ho non, non, ho lalalala.

À l'ordinaire

elle vous donnerait tout l'or

qu'elle vient d'extraire

mais quand elle dort, oh trésor

non ne la réveillez pas,

non ne la réveillez pas

non ne la réveillez pas

ou vous seriez dans de beaux draps.

 

Elle est belle et rebelle

bien plus que ces ribambelles

de poupées pompant des modèles

dans Biba, dans Femme Actuelle

Rebelle comme un marais de sel

défiant les plages et les hôtels

et leurs nuées de gens fidèles.

 

Isabelle n'est jamais de celles

allégées, sucrées Canderel

boostées d'arômes artificiels

Oh non elle

n'a que le goût du miel

car elle a naturelle-

ment la beauté en elle

la beauté en elle

la beauté en elle.

 

Isabelle a

dans sa villa

les larmes du Dalaï-Lama

Mais quand elle dort bien

non ne la réveillez pas

Oh non, non, oh lalalala.

À l'ordinaire

elle vous donnerait tout l'or

qu'elle vient d'extraire

mais quand elle dort, oh trésor

non ne la réveillez pas,

non ne la réveillez pas

non ne la réveillez pas

ou vous seriez dans de beaux draps.