ALFRED ET SUZANNE

(Philippe kel Joncquel)

 

Ho mais regarde les

danser sur ce tango rayé

tout démodé

volé au temps qui tourne et fait valser

tous les tangos d'amour

craquer les 78 tours

Ho mon amour

regarde comme ça tangue un tango

regarde comme ça tangue un peu trop

vu de ce hublot

Ho oui mais que c'est beau.

 

Allons danser au bal d'Alfred et Suzanne

Danser pour leurs adieux à l'ombre des platanes

Allons danser la milonga, la mélancolie

c'est pas loin d'ici

c'est pas loin d'ici.

 

Ho mais regarde les

s'affoler comme des feux follets

ces vieux medleys

d'images qu'on colle sur des lampions

et le son du bandonéon

me donne le bourdon

Ho mon amour

regarde comme ça tangue un tango

regarde comme ça tangue un peu trop

sur de grandes eaux

Ho oui mais que c'est beau.